L' O B S E R V A T O I R E

 

  • Comment sont collectées les données de l’Observatoire ?

Un questionnaire en ligne : les données sont collectées via le questionnaire en ligne accessible sur votre espace personnel. Ce questionnaire interroge les collectivités et les établissements sur le fonctionnement de leur service de restauration, sur les pratiques mises en oeuvre en faveur d’une alimentation de qualité et sur les politiques publiques qui agissent par l’alimentation et pour l’alimentation.

Les audits du label "En Cuisine" : l’organisme certificateur Ecocert fournit à l’Observatoire les données de 10 indicateurs collectées lors des audits des cantines engagées dans le label En Cuisine.

 

  • Comment est diffusée et relayée l’enquête ?

Par les réseaux des partenaires de l’Observatoire et par les médias qui traitent de la thématique de l'alimentation. Tous les réseaux volontaires sont invités à diffuser l’enquête.

 

  • Sur quelle période ?

L’enquête est accessible toute l’année mais une campagne de diffusion et de relance est menée entre mars et septembre. Les données quantitatives sur la qualité alimentaire (produits bio, durables) et sur les coûts sont relevées sur la période N-1.

 

  • Comment sont traitées les données ?

Répartition géographique : l’objectif de l’Observatoire est de collecter et d’analyser les pratiques et les politiques publiques des collectivités qui mettent en oeuvre une restauration collective bio et durable. Il ne cherche pas à obtenir une représentativité de la restauration collective en France, mais à capter la richesse des initiatives menées sur les territoires.

Aucune méthode n’est donc mise en place pour obtenir une représentativité de l’échantillon. Par contre nous essayons de diffuser l’enquête sur tous les territoires français car cela permet d’accroître la richesse et la qualité des données.

En 2019, les collectivités ayant répondu à l'enquête étaient réparties sur 41 départements et les 12 régions métropolitaines.

Tri des données : pour assurer une plus grande fiabilité des données, certaines réponses sont volontairement écartées de l’analyse par manque d’informations ou de cohérence. Dans ce cas, un entretien est effectué avec la collectivité pour déterminer pourquoi elle ne peut pas fournir ou étayer ces informations et comment elle pourrait obtenir ces données à l’avenir.

Labellisation : en 2019, 60% des collectivités de l’échantillon étaient auditées par Ecocert "En Cuisine".

Collaboration avec la recherche : nous travaillons actuellement avec l’INRAE pour élaborer des pistes de recherche à partir des données de l’Observatoire.

 

  • Par qui les données sont-elles traitées et analysées ?

Un Plus Bio se charge de la collecte, du traitement et de la gestion de la base de données.

Le groupe de travail réunit les quatre réseaux qui portent et pilotent l’Observatoire (Un Plus Bio, Ecocert "En Cuisine", le Centre d’Étude Lascaux sur les Transitions et AGORES), pour analyser les résultats.

Le comité de partenaires a lieu une à deux fois par an avec les réseaux nationaux de l’alimentation durable et de la restauration collective et les partenaires financiers de l’Observatoire pour présenter et discuter les résultats avant leur sortie officielle.

 

  • Comment les résultats sont-ils diffusés ?

Un rapport annuel de l’Observatoire est réalisé chaque année et publié en novembre.

Les rapports sont accessibles sur le site de l’Observatoire et les sites des partenaires.

Les résultats sont ensuite repris et mobilisés via des publications, des articles et des évènements, par des médias, des collectivités, des institutions, des associations et ONG, des collectifs citoyens, qui participent ainsi à leur diffusion.

 

Pour toute autre question, écrivez-nous sur observatoire@unplusbio.org